Développement Economique

Zone Pas du Soc II

Création de la zone d’activités économiques (ZAE) « Pas du Soc 2 »

Dans le cadre de ses compétences en matière d’actions de développement économique et d’aménagement de l’espace, la Communauté de Communes Médullienne porte le projet de création d’une zone d’activités économiques (ZAE) « Pas du Soc 2 » d’environ 33 ha à Avensan.

Orienté sur le développement de filières bois et développement durable, ce futur parc d’activités vise à renforcer l’économie locale, à développer les emplois et la compétitivité du territoire. Il aura trois vocations principales d’accueil : productions industrielles, artisanales, et équipements publics ou d’intérêt collectif.

Plan de composition d ensemble document provisoire mars 2018

Où en est-on ?

Le scénario d’aménagement comprenant les différents secteurs (zones commercialisables, infrastructures de voirie, secteur réservé aux équipements publics, zone dédiée à un futur parc paysager) a été validé par les élus de la Communauté de communes Médullienne. Les travaux d’aménagement s’échelonneront en trois phases, les élus ayant validé le lancement simultané des phases 1 et 2.

Les études environnementales sont en cours.

Lors du dernier Conseil Communautaire, les élus ont approuvé la prescription de la procédure de zone d’aménagement concerté (ZAC) pour le secteur « Pas du Soc 2 », définissant les objectifs de l’opération et les modalités de la concertation préalable.

 

Les objectifs de l’opération

La création de la ZAE « Pas du Soc 2 » à Avensan vise à :

  • Répondre aux besoins de renforcement et de développement de l’économie locale, en complémentarité avec la zone d’activité existante « Pas du Soc 1 » et avec les capacités d’accueil et les projets des zones d’activités des intercommunalités voisines ;
  • Faciliter la requalification de la zone d’activités de « Pas du Soc 1 » avec notamment la relocalisation et le développement des entreprises de commerce occasionnel d’artisanat et de construction (matériaux, bricolages, jardinerie…) ;
  • Proposer une organisation coordonnée et ciblée au sein de la ZAC avec des secteurs cohérents visant trois vocations principales d’accueil : productions industrielles et artisanales, commerces occasionnels, équipements publics ou d’intérêt collectif ;
  • Proposer un cadre environnemental et paysager, convivial et fédérateur des différentes vocations ;
  • Donner de la visibilité et promouvoir les démarches et les partenariats avec le Pays et les grands acteurs institutionnels (Région, Département, chambres consulaires…) en s’appuyant sur un projet ambitieux et une disponibilité opérationnelle en vue de l’accueil des grands projets d’entreprises, d’équipements publics ou d’intérêt collectif ;
  • Disposer d’un pôle dédié à l’accueil d’équipements d’une capacité d’au moins 2,5 à 3 ha sur le foncier déjà maîtrisé par la Collectivité pour impulser les projets émergeant à court ou moyen terme ;
  • Prévoir et organiser l’affectation de réserves foncières pour permettre l’évolution et le renforcement à moyen et long termes d’un pôle complémentaire d’équipements publics ou privés d’intérêt collectif (formation, loisirs…).

 

Afin d’ouvrir la concertation avec la population, les associations locales et les autres personnes concernées, la Communauté de communes Médullienne met à disposition un dossier de concertation consultable à l’accueil de son siège (4 place Carnot à Castelnau-de-Médoc), dossier qui sera alimenté au fur et à mesure de l’avancement des études préalables. Un registre (également disponible au siège de la Communauté de Communes Médullienne) permettra de consigner les observations du public.

 

Pour toute information, contact : service « Développement économique » de la Communauté de communes – tél. : 05.56.58.65.20.