Actus

Visite du groupe PENA

Gesteco

C’est en 1955 que M. Gilbert PENA fonde l’entreprise portant son nom qui se consacre à la récupération de métaux et à l’affinage du bronze. En 1990, elle prend l’appellation de PENA METAUX, sous la direction de son fils, M. Marc PENA. En parallèle, ce dernier crée la société PENA ENVIRONNEMENT, spécialisée dans la gestion globale des déchets dangereux et non dangereux. C'est dans ce contexte que nait la même année le Groupe PENA, spécialisé dans le recyclage de tous les matériaux.

Pena 3

Au fil du temps, des bureaux d’études voient le jour, de nombreuses sociétés sont rachetées ou créées, en France comme à l’étranger, avec par exemple PENA BRASIL à Curitiba, au sud Brésil et la société IPES implantée à Kourou, en Guyane française.

Sur notre territoire, les différentes entités qui composent ce groupe lui assurent un rayonnement sur le territoire du grand sud-ouest, avec des implantations en Gironde, Aveyron, Poitou-Charentes

Les prestations de ce groupe s'étendent aussi au négoce, rachat et la collecte des métaux non ferreux, tant sur le territoire national qu'international.

Pena 1

Photo coris 1

Dans le cadre de la gestion globale des déchets dangereux et non dangereux, la société PENA ENVIRONNEMENT propose son service global, avec gestion déléguée, ainsi que des solutions de collecte et traitement des déchets des collectivités et des entreprises.

PENA ENVIRONNEMENT, c’est aussi la location de bennes bacs ou compacteurs, la collecte, le transport, le transit, le regroupement, le tri, la valorisation, l’accueil en déchetterie professionnelle et la recherche des meilleures filières de recyclage, de valorisation ou traitement pour des déchets dangereux et non dangereux. Son domaine d’intervention englobe également la collecte et le traitement par compostage des déchets organiques, tels les boues de stations d'épuration, les sous-produits animaux, mais aussi les déchets verts, ainsi que la vente de compost normé à haute valeur agronomique, dans le respect des normes NFU-44051 et NFU-44095, de traçabilité et certification ISO 14001.

Arom

L’Aire de Recyclage des Ordures Ménagères (AROM) basée à Saint Jean d'Illac permet par exemple, de recycler et valoriser plus de 80% des ordures ménagères. Le scénario adopté consiste à dissocier mécaniquement chaque partie organique ou synthétique des déchets domestiques collectés pour les traiter séparément sur des filières spécifiques.

Photo coris 4

Il est bien évident que les méthodes diffèrent selon que l’on traite des déchets de chantiers, organiques, des déchets d’équipements électriques ou électroniques.

Ainsi, les déchets ménagers sont transformés en combustibles de substitution, les déchets verts, sous-produits animaux, déchets alimentaires en compost à haute valeur agronomique, les papiers, cartons en papier recyclé, les métaux partent pour l’industrie, etc…

Photo coris 3

* CSR  : Combustible Solide de Récupération

* DND : Déchets Non Dangereux

 

QUELQUES CHIFFRES CLÉS

  • 60 ans d'expérience 
  • 10 sociétés en France et à l'international
  • Plus de 150 collaborateurs
  • 1500 clients réguliers
  • Plus de 73 millions de chiffre d'affaire en 2013
  • 3 chaines de CSR Coris® vendues ou exploitées
  • 1 unité de traitement des ordures ménagères exploitée
  • 10 unités de compostage vendues ou exploitées
  • Plus de 120 000 T de déchets traités

 

* Chaine CORIS : Unité de Fabrication de combustible de substitution à fort pouvoir calorifique.

 

Une visite très intéressante du centre situé à Saint Jean d’Illac a mis en évidence les moyens humains et financiers énormes qui sont le moteur de ces filières de récupération. Au niveau des collectivités, des mairies, mais aussi des particuliers que nous sommes, il est essentiel de prendre conscience de la valeur du retraitement et de la bonne gestion des déchets de tous types. Les actions engagées au sein de collectivités comme la nôtre en vue de changements de nos comportements, d’une limitation maximale de la production de déchets (PLPLD) n’en prennent que plus de sens.

Il est essentiel que nous accordions la priorité à notre santé, celle de nos enfants, au respect de notre nature, notre environnement.

Pena 2 Article rédigé par M. Didier BOURSIER, Conseiller municipal d’Avensan

Source : Site de la Mairie d'Avensan